La salle de bains étant la pièce la plus humide d’un logement, il s’avère primordial d’opter pour une bonne ventilation de cette pièce.

La VMC est certainement la solution idéale qui pourrait répondre à vos attentes en vous offrant une excellente qualité de l’air. Dans la salle d’eau, il est essentiel d’avoir une excellente aération, car cela va aider à faire disparaître les odeurs tenaces et à protéger vos murs des moisissures. Alors, si vous envisagez de rénover votre salle de bains, pensez à choisir la ventilation mécanique qui s’adapte le mieux à votre habitation.

Comment faire le choix de sa VMC ?

Choisir la VMC adéquate dépend dans la majorité des cas de la dimension de la salle d’eau et des diverses options que l’on désire y ajouter. Toutes les ventilations mécaniques sont en mesure de purifier l’air circulant dans une pièce et cela dans le but de le rendre salubre. Toutefois, la salle de bains est la pièce la plus exposée, car l’air qui y circule est souvent rempli de buées, et cette moiteur peut entraîner l’émergence de moisissures ou de salpêtres qui pourraient conduire à une détérioration prématurée de vos enduits, peintures, mobiliers.

La VMC salle de bains : un équipement phare

La ventilation mécanique existe en deux catégories : la ventilation électrique simple flux et celle double flux. La ventilation mécanique simple flux a pour fonction d’aspirer l’air d’un logement et de le renvoyer vers l’extérieur par une bouche d’extraction d’air prévue à cet effet. De l’air sain va y pénétrer à travers des grilles de ventilation prévues sur les murs de votre domicile. Et le plus, c’est que toute cette action se passe de manière silencieuse.

La ventilation mécanique double flux, quant à elle, renvoie l’air impur de vos pièces humides vers l’extérieur et en même temps, elle possède un conduit de ventilation qui permet d’insuffler l’air frais dans la salle de bains. Cela permettra donc de réduire l’entrée des poussières extérieures. Un excellent avantage pour les allergiques.

Pour les prix, tout dépend des fonctionnalités des équipements : il existe des VMC qui sont susceptibles d’autoréguler la température de la salle de bains, comme vous pouvez trouver des VMC qui peuvent être commandées directement par un smartphone, grâce à une application dédiée.

Vous avez également la possibilité d’opter pour une ventilation centralisée par insufflation, et cela au cas où vous ne pourriez pas installer une VMC. Cette ventilation qui fonctionne de manière tout à fait opposée à une ventilation électrique est en mesure d’injecter de l’air frais à l’intérieur d’un logement, tout en poussant l’air impur à s’évacuer via des grilles de ventilation prévues à cet effet.

L’apport de la ventilation mécanique au quotidien

Ce type de ventilation se révèle généralement parfait si l’on envisage de construire ou restaurer sa salle de bains. D’une grande efficacité, la VMC permet de renouveler régulièrement l’air intérieur et d’offrir un véritable bien-être dans l’utilisation journalière de cette salle d’eau. La majorité des VMC commencent à fonctionner aussitôt que quelqu’un pénètre dans la pièce ou qu’on éclaire la salle de bains.

Par ailleurs, grâce aux fonctions autorégulatrices de la ventilation mécanique, vous pouvez économiser entre 12 et 25 % d’énergie, mais tout dépend des modèles.

D’un autre côté, il existe quelques modèles extra-plats qui peuvent faire partie du décor de la pièce.